• Coucou tout le monde!

    Voilà mon texte pour le concours de Blogueuse NANA! Il fallait raconter un souvenir de façon à ce que le lecteur le vive... J'espère qu'il vous plaira! N'hésitez pas à me donner votre avis (bon comme mauvais)!

     

    Je m'en souviens comme si c'était hier... C'était à Pâque et nous avions loué une sorte d'école de cuisine ou je ne sais quoi. Ce qui est sûr c'est qu'il y avait un dortoir avec 4 lits par chambre. Ils étaient jaunes, je m'en souviens distinctement. Nous étions arrivés, avec mes parents et ma sœur dans la matinée et nous avions directement pris possession de notre chambre. Nous avions choisi que ma sœur et moi dormirions dans la chambre avec mes grands parents pendant que mes parents déplieraient la couchette de la voiture pour dormir. Nous étions enfin installés.

    J'attendais mes cousins avec impatience. Allais-je les reconnaître? Pour ceux que je voyais le plus souvent cela a été facile. C'est pour les autres que ça c'est gâté... Je ne me souvenais pas d'eux... Le malaise... Il y en a même que je n'avais jamais rencontrés et avec qui j'ai fait connaissance sur le moment. Dès le début, nous nous sommes bien amusés et même les plus jeunes ont étés intégrés. Avec certains, nous nous sommes ensuite isolés pour discuter. Nous voulions parler de nos vies depuis que nous nous étions vus pour la dernière fois, des membres de la famille absents, de tout et de rien quoi! Il vaut dire que pour certains, cela faisait 6 ans que nous ne nous étions pas vus... C'était...long! Il y avait une sorte de balcon où nous nous étions installés et les délires ont vraiment commencés à  ce moment là. Imaginez... Un balcon pavé avec quelques marches et surtout... Une barre de métal qui nous a tous fait penser à la proue d'un bateau. A quoi vous pensez vous dans ces cas là? Nous avions de quoi faire les idiots du coup ça parait évident non? On a pas pu s'empêcher d'imiter la scène culte du célèbre Titanic! Résultat: de grosses chutes et des crises de rires mémorables! L'après midi a continué au milieu des rires et des arrivées répétées mais nous nous ignorions royalement tout adulte ne nous parlant pas directement. Il ne fallait tout de même pas qu'on nous enlève notre liberté pour ranger la nourriture ou le peux d'affaires que nous avions apporté quand même! A l'arrivé nous avons passé l'après-midi à jouer, parler et découvrir le parc.

    Le soir, après avoir mangé, nous avons décidé d'aller faire un cache cache dans le noir. Le problème, c'est que mes parents n'ont pas voulu que sorte de nuit. Du coup j'ai dû rester dans ma chambre pendant que tout le monde courait dehors. C'était franchement déprimant jusqu'à ce qu'un de mes cousins éloignés décide qu'il en avait marre de jouer à cache cache et qu'il se mette à tout faire pour qu'on ne le rattrape pas. Tout le monde lui courrait après mais personne n'arrivait à le rejoindre. C'est comme ça que nous nous sommes retrouvés, ma soeur et moi, à établir toutes sortes de stratégies pour pouvoir l'attraper. Je passais alors des coups de téléphone à un autre de mes cousins pour qu'il fasse passer la technique à tout le monde. Je faisais aussi attention au moindre bruit ce qui m'as permis, de nombreuses fois, de localiser le fuyard. Il faut dire qu'il était particulièrement bruyant en particulier quand il passait au dessus des chambres sur une rampe métallique... A l'arrivé, aucunes des idées n'a fonctionné puisque personne n'a réussi à le contrer. En attendant cela a été plutôt drôle et pour tout le monde! Nous avons aussi fait quelques petites blagues comme les lits en portefeuille par exemple.. Ce qui a été franchement hilarant puisque mes parents et mes grand-parents nous ont aidé. Evidemment on a fait attention à le faire sur les lits des autres et on a aussi demandé à l'un d'entre nous de faire le guet. A l'arrivé...tout le monde c'est fait avoir!

    Le lendemain matin, les blagues ont recommencés dès le réveil. Evidement, après s'être fait avoir en beauté, certains ont eu la bonne idée, pour se venger de mes parents, de déposer autour de la voiture des bassines remplies d'eau et de l'enrouler dans du papier WC. Ils n'ont pas "mis les pieds dans le plat" mais se sont empressés de porter les bassines jusqu'aux portes des chambres des supposés responsables. Et...quelqu'un s'est fait avoir et a mis "les pieds dans le plat" et renversé la bassine au passage. Du coup...Passage de serpillière et nouveaux rires! Ensuite, nous sommes partis à la recherche des oeufs laissés par les "cloches". Nous les avons trouvés beaucoup plus vite que prévu par nos parents... Ils étaient franchement embêtés! Mais c'est normal après tout... Il faut toujours être celui qui en rapporte le plus non? Nous les avons ensuite rapidement partagés .Quand je dit rapidement c'est pas vite mais juste après pasque sinon ça a été TRES long...Entre ceux qui essayaient de tricher, ceux qui voulaient faire des symboles avec les oeufs et tous les autres qui criaient pour avoir leur part... Nous sommes repartis courir un peu partout dès la fin de la répartition. La journée c'est ensuite finie comme elle avait commencé, dans la joie et la bonne humeur.

    C'est le lundi que cela c'est gâté. Nous parlions avec les adultes quand la grand-mère de deux de mes cousins éloignés (ne me demandez pas à quel degrés je n'en ai aucune idée) à fait un malaise. Heureusement, une des personnes présentes savait comment réagir dans cette situation précise et mon père a immédiatement appelé les pompiers avec mon portable puisqu'il avait laissé le sien dans une autre pièce et qu'il fallait être rapide. On a fait sortir rapidement les "enfants" (dont je faisait partie) et on nous a dis d'aller dans les chambres. Nous étions tous très inquiets du coup l'ambiance était franchement morose. Avant d'entrer dans le bâtiment dans lequel nous dormions, un de mes cousins c'est énervé et a jeté une pierre mais bon... Personne ne lui en a voulu comme ce n'était pas dans ses habitudes. On se regardait juste les uns les autres en attendant des nouvelles. Finalement, les pompiers sont arrivés et ils l'ont emmené à l’hôpital. Nous avions prévu de manger de la paella mais du coup nous n'avons presque rien mangé et les rires n'étaient plus au rendez-vous. Les conversations ont déviées sur les différents accidents que nous avions vécus nous ou nos amis. Autant dire que ce n'était franchement pas gai. Tout le monde c'est détendu dès que nous avons eu des nouvelles qui, heureusement, étaient bonnes. Je suis ensuite rentrée chez moi puisqu'il paraît que j'avais cours le lendemain et qu'il fallait que je sois en forme.

    Malgré les quelques problèmes survenus et  le goût pas franchement top de certains repas je pense pouvoir dire que ce souvenir restera un excellent moment dans ma mémoire. Après tout, à part la fin du dernier jour le week-end était superbe!

    Mimi


    votre commentaire
  • Coucou tout le monde!

    Voilà mon dernier poème. Pour le faire je me suis servie du sujet de BAC S tombé à Pondichéry cette année (2016). Il fallait écrire un poème sur un objet du quotidien. Dites moi ce que vous en pensez!

     

    Tu me prends dans tes bras

    Tu me prends contre toi

    Je suis si bien, et moi

    Je m'endors dans tes bras

     

    Tous les jours je pense

    Au moment si intense

    Où je pourrais enfin

    Retrouver ton chemin

     

    Mais n'est ce pas normal

    De me sentir si bien

    Dans ce moment royal

    Je n'ai besoin de rien

     

     Si tu es là pour moi

    Je ne peux être qu'heureuse

    Et quand je suis peureuse

    Tu me prends contre toi

     

    Tu veux me rassurer

    Tu veux me consoler

    Mais temps que j'arrête

    Les cauchemars rien n'm'arête

     

    Enfin je veux te dire

    Que je t'aime comme tu es

    Ce n'est pas compliqué

     

    Je parle, vous allez rire

    De mon lit si parfait

     

    Mimi

     

     


    votre commentaire
  • Coucou tout le monde!

    Voilà une petite chanson by me (©)! Le titre est normalement provisoire car je ne l'ai pas encore trouvé. Je suis franchement désolée pour la qualité de l'enregistrement et j'espère franchement que cela ne va pas vous casser les oreilles (surtout qu'à un moment on a l'impression que je chante faux). Si c'est le cas je m'en excuse d'avance! Je vous met les paroles juste dessous. J'espère que ça vous plaira et que vous ne trouverai pas l'air trop lent ou "plan plan". Donnez moi votre avis dans les commentaires (dans tous les cas que ça vous plaises ou pas que je puisses m'améliorer)!

     

     

    Dans mon coin je vais chanter

    Car c'est ma liberté

    Et tout au fond de moi

    Je ne vois pas pourquoi

    Je devrais laisser

    La joie m'abandonner

     

    Alors je remonte la pente

    Et sans que je ne mente

    Je chante plus fort que jamais

    Sans pouvoir m'arrimer

     

    Et dans le fond de mes pensées

    Je ne peux m'empêcher

    De rejeter la réalité

    Au loin tout renvoyer

     

    Et je ne peux pas oublier

    Que c'est toi qui m'as fait

    Toutes les peines du monde

    Toi qui es dans mon monde

     

    Dans mon coin je vais chanter

    Car c'est ma liberté

     

    Mimi


    3 commentaires
  • Coucou tout le monde!

    Un petit article pour vous expliquer ce nom de blog absolument bizarre... En fait je voulais le changer pasque je le trouvais MOCHE. Du coup c'est chose faite mais avec un nom encore plus moche! Je vais en chercher un nouveau promis mais j'ai vraiment pas d'idées sympa alors vous allez peut être devoir attendre un peu pour avoir un titre vraiment sympa. Si vous avez une idée à me proposer n'hésitez pas!

    Une autre raison c'est que je vais essayer de publier ici des chansons by me (je les trouves pas top mais bon je veux le faire donc voilà).

    Mimi

     

    P.S: Désolé pour cet article franchement nul et pas bien construit!


    votre commentaire
  • Coucou tout le monde!

    Voilà mon texte pour un concours sur l'amitié (http://artstelma.eklablog.com/concours-poesie-2-a126004572)

     

    Main dans la main nous avançons

    Sur le chemin de l'amusement

    Nos rires se mêlent doucement

    Nos pensées franches nous partageons

     

    Nos confidences se mélangent

    Tous ces mots qui se mêlent soudain

    Que nous portons haut dans nos mains

    Loin que cela ne nous dérange

     

    Le ciel s'illumine d'étoiles

    Notre amitié plus lumineuse

    Les couvre d'un étrange voile

    Dont je suis bien plus qu'amoureuse

     

    Mais l'amitié n'est elle pas autre

    N'est elle pas synonyme enfin

    De cet amour si soudain

    Entre deux êtres, l'un pour l'autre

     

    Une amitié si différente

    En fonction des personnes présente

    Un amitié qui me tiens là

    Qui lentement m'éveilla

     

    En espérant finalement

    Que jamais elle ne se brise

    Mais si ça arrivait vraiment

    Souvenir heureux seraient de mise

     

    Mimi

     

    Vous en dites quoi?

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique